L’univers de Pablo

« Si par magie l’autisme avait été éradiqué de la surface terrestre, les hommes seraient encore groupés pour bavarder devant un feu de bois à l’entrée d’une caverne ».

Temple Grandin dans Ma vie d’autiste, édition Odile Jacob (1994)

« Lorsque Le Muz m’a proposé de consacrer une exposition à Pablo, la difficulté première a été de faire des choix parmi une production graphique déjà énorme pour un enfant de 9 ans. J’ai soigneusement conservé près de 3 000 traces graphiques de Pablo, que ce soit dans des carnets à dessin de tout format (Du A6 au A3), sur des nappes en papier, des post-it, des enveloppes, dans des magazines qu’il a agrémenté, des minuscules bouts de papiers découpés, des photos de ses dessins dans le sable ou encore dans ses cahiers d’école et ses copies d’évaluation scolaire, J’ai donc décidé d’organiser cette exposition en 6 salles afin de donner à voir l’étendue de son talent. Il n’y a pas de hiérarchie dans ces thèmes, un thème qui soit plus important que l’autre. Pablo dessine en fonction des inspirations du moment, d’une bande dessinée qu’il vient de découvrir, d’un film d’animation qui lui a plu, d’une émission scientifique à la télévision ou à la radio, de l’actualité tragique ou d’histoires drôles que lui raconte sa grande sœur… »

Découvrez la suite du texte de la maman de Pablo ICI

« Pablo est un orchestrateur du monde. Une maison, une passante, un ouvrier du bâtiment, un carrefour,  un chien, une extra-terrestre, les U.S.A.  une foule, voilà ses instruments dont il est aussi l’instrumentiste expert et multiple. Sensibilité, regard aigu, tendresse, justesse, rien ne lui manque. Il dit l’organisation du monde, d’une classe, des souterrains, d’un chantier ou de rues animées. On voit que si quelque chose lui échappe, c’est qu’il le laisse partir. Pablo parle toutes les langues graphiques dont il a besoin. Et la beauté de la chose c’est qu’on comprend ce qu’il dit. Il n’y a qu’à se laisser faire. Pour ma part, je pense que si sa Tour Eiffel en folie se promenait dans Paris en vrai, elle ne serait pas le monument le plus visité du monde, mais le plus vu de l’Univers. »

Claude Ponti

6 salles
pour cette collection

Paysages urbains

Pablo a véritablement commencé à dessiner à l'âge de 5 ans, en représentant des monuments (Tour Eiffel, Big Ben, Empire State Building), puis des maisons, sa maison, puis des rues, des villes. Il réalise désormais des scènes de rue en y intégrant des personnages expressifs souvent mis en scène dans des situations comiques. Son intérêt pour l'architecture est toujours aussi présent dans son univers graphique. Il traduit aussi l'aspiration principale de Pablo qui est de voir le monde et ses grandes villes (Paris, New-York, Londres, Bruxelles, …).

Préhistoire, Histoire et théorie de l'évolution

A l'âge de 6 ans, Pablo s'est passionné pour la Préhistoire suite à la visite de la grotte de Lascaux 2. Il a ensuite passé beaucoup de temps à regarder des livres, des films documentaires et même des dessins animés sur le sujet. L'Histoire est devenue un centre d'intérêt majeur. L'évolution, le mouvement, les avancées historiques, sont des notions qui le fascinent et l'interpellent, qui sont récurrents dans son geste graphique, dans sa recherche aussi d'une certaine maîtrise technique. Il était donc logique que la théorie de l'évolution énoncée par le naturaliste Charles Darwin fasse particulièrement l'objet de son exploration.

L'école, la vie de famille, les loisirs et les interactions sociales

Pablo est scolarisé à mi-temps depuis son entrée en maternelle. Il est accompagné d'une AVS (Auxiliaire de vie scolaire) qui l'aide dans ses apprentissages, notamment la lecture, à laquelle il n'a pas encore accès. A l'école, Pablo apprend aussi à interagir avec les autres, ce qui est souvent difficile pour des personnes autistes. Mais la première personne qui a su communiquer avec Pablo, c'est Anna, sa grande sœur. Alors qu'il ne parlait toujours pas à 4 ans, elle l'a initié au langage en lui parlant beaucoup... Elle occupe souvent une place importante dans ses représentations de scènes de vie familiale.
J'ai également choisi d'inclure dans cette salle la thématique des loisirs. Pablo aime faire du sport, de la natation, du skate, du roller, du basket. Il a appris à faire du vélo tout seul en observant les enfants dans la cour de l'école. Quant à la musique, elle représente une autre forme de langage dans la mesure où il s'est mis à siffler à l'âge de 4 ans de façon surprenante et avec justesse des mélodies complexes du répertoire classique (Prokofiev, Mozart, Grieg) et des musiques de westerns (Ennio Morricone). Mais ce qu'aime par-dessus tout Pablo, c'est le rock qui « décoiffe », celui de Led Zeppelin, selon ses mots, « ça c'est de la bonne musique ! ».

L'Amérique, son histoire, sa culture

L'histoire américaine, et plus précisément de l'Amérique du Nord, constitue un centre d'intérêt majeur depuis que Pablo est tout petit. Cela est d'abord lié, je crois à sa passion pour l'architecture, pour les constructions monumentales dans les grandes villes. Pablo est aussi comme beaucoup d'enfants, très imprégné par la culture américaine. Il a toujours plaisir à regarder les dessins animés (Tex Avery), les films de Chaplin, les westerns et surtout les comics, source intarissable d'inspiration. Pablo s'est approprié l'histoire et la géographie américaines ainsi que ses symboles.

L'univers mental et graphique de Pablo

Bien que les autres salles fassent partie intégrante de ce que je nomme « l'univers mental et graphique de Pablo », j'ai fait dans cette salle une sélection de dessins qui représentent bien les spécificités de fonctionnement de mon petit garçon, de sa différence. La spécificité première due à son autisme est qu'il « pense en images ». Les lettres n'ont pas de sens pour lui, elles représentent des graphismes avec lesquels il s'amuse. Il invente des alphabets et agrémente souvent sa signature de petits dessins.
Pablo possède une sensibilité exacerbée des sens comme l'ouïe, l'odorat, la vue et le toucher. Il a compris que son cerveau fonctionne différemment et l'exprime à travers ses dessins. Sa chambre est le reflet de son univers mental, son refuge, son lieu de création graphique. Sa chambre est dans un désordre permanent dont il s'accommode parfaitement. Le sol est couvert de ses constructions en Lego, de feutres sans bouchon, de carnets à dessins et de bandes dessinées. Le monde de la BD est pour lui bien réel dans lequel Gaston Lagaffe, Spirou ou Calvin et Hobbes sont bien vivants. Ils nourrissent sa créativité, son esprit inventif et son humour. L'univers de Pablo est gai, débordant d'ingéniosité et d'intelligence. Il est le reflet de son rapport au monde, de sa compréhension et de sa sensibilité notamment pour les questions environnementales. Mais son univers serait incomplet sans son chien Micky, un border collie âgé de 4 ans, son fidèle compagnon, figure essentielle de son œuvre graphique.

1. Pablo, 7 ans

Pablo

Photos, 2013

2. Dans ma tête

Dans ma tête

Graphisme, 2014

3. La tête

La tête

Graphisme, 2014

4. La tête de Pablo

La tête de Pablo

Graphisme, 2014

5. L'enfant note

L'enfant note

Graphisme, 2013

6. Le rêve de Pablo

Le rêve de Pablo

Graphisme, 2014

7. La symbolique des rêves de Pablo

La symbolique des rêves de…

Graphisme, 2014

8. L'univers de Pablo

L'univers de Pablo

Graphisme, 2014

9. La chambre de Pablo à la manière de Calvin et Hobbes

La chambre de Pablo à…

Graphisme, 2014

10. La chambre de Van Gogh à la manière de Pablo

La chambre de Van Gogh…

Graphisme, 2013

11. Le bureau du dessinateur

Le bureau du dessinateur

Graphisme, 2013

12. Pablo en lettres dessins

Pablo en lettres dessins

Graphisme

13. L'alphabet en images de Pablo

L'alphabet en images de Pablo

Graphisme

14. L'alphabet en lettres têtes

L'alphabet en lettres têtes

Graphisme, 2013

15. Penser et raconter en images

Penser et raconter en images

Graphisme, 2013

16. L'éternité

Le concept d'éternité

Graphisme, 2014

17. La réalisation d'une bd

La réalisation d'une bd

Graphisme, 2014

18. Gaston Lagaffe selon Pablo

Gaston Lagaffe selon Pablo

Graphisme, 2014

19. Calvin et Hobbes de Bill Watterson selon Pablo

Calvin et Hobbes de Bill…

Graphisme, 2014

20. Une histoire de Pablo à la manière de Schulz

Une histoire de Pablo à…

Graphisme, 2015

21. Spirou

Spirou

Graphisme, 2014

22. Spirou de Franquin selon Pablo

Spirou de Franquin selon Pablo

Graphisme, 2014

23. Spirou de Fournier selon Pablo

Spirou de Fournier selon Pablo

2013

24. La construction de la fusée de Wallace et Gromit à la manière de Calvin et Hobbes

La construction de la fusée…

Graphisme, 2013

25. La fusée à la manière de Calvin et Hobbes

La fusée à la manière…

Graphisme, 2013

26. Le générique de la série Malcolm à la manière de Calvin et Hobbes

Le générique de la série…

Graphisme, 2014

27. L'armée des Lego

L'armée des Lego

Graphisme, 2014

28. Lego anatomie

Lego anatomie

Graphisme, 2014

29. L'écriture selon Pablo

L'écriture selon Pablo

Graphisme, 2012

30. Humour écossais selon Pablo

Humour écossais selon Pablo

Graphisme, 2014

31. Humour noir

Humour noir

Graphisme, 2012

32. Rencontre du troisième type

Rencontre du troisième type

Graphisme, 2014

33. Le monde dans une bulle de chewing-gum

Le monde dans une bulle…

Graphisme, 2014

34. La chambre de Pablo à 5 ans

La chambre de Pablo à…

Graphisme, 2011

35. Vie d'homme, vie de chien

Vie d'un homme et vie…

Graphisme, 2011

36. Sur les traces...

Sur les traces...

Graphisme, 2012

37. Tel chien, tel maître

Tel chien, tel maître

Graphisme, 2012

38. Jamais sans mon chien

Jamais sans mon chien

Graphisme, 2013

39. Le stand de tir pour chiens

Le stand de tir pour…

Graphisme, 2015

40. Le petit monde de Pablo

Le petit monde de Pablo

Graphisme, 2014

41. Pablo La Gaffe

Pablo La Gaffe

Graphisme, 2015

42. Evaluation de CE1 de Pablo

Évaluation de CE1 de Pablo

Graphisme, 2014