17
Fév 2021
Actualités
IMAG3348

Décès de Mme Paulette Clad, partenaire importante du Muz

Nous avons la profonde tristesse de vous annoncer le décès de Mme Paulette Clad, ancienne institutrice, conseillère pédagogique de Germaine Tortel, directrice d’école maternelle et présidente de l’Association Germaine Tortel (en 2012). Grâce à son obstination et à celle de ses amies, la pédagogie Germaine Tortel est toujours vivante. Elle est l’auteur du livre : Pédagogie Germaine Tortel, un avenir possible pour l’école maternelle (2012). Cette femme engagée au service de la cause des enfants et généreuse fut une partenaire essentielle pour le Muz, elle ne sera pas oubliée. Nous nous associons pleinement au chagrin de sa famille et de ses amies de l’association Germaine Tortel .

 

La grande chance de Paulette quand elle a débuté sa carrière d’enseignante en 1946, c’est d’être nommée dans la circonscription de Germaine TORTEL, une inspectrice remarquable qui développait une pédagogie révolutionnaire : la pédagogie d’initiation à laquelle Paulette a adhéré et qu’elle a pratiquée avec enthousiasme… jusqu’à devenir la première conseillère pédagogique de Germaine Tortel, et la première de l’Éducation Nationale.
En 1957, c’est elle qui crée la première classe-cuisine dans l’école de Bercy dont elle était la directrice… et qu’elle quitte à sa retraite.
En 1962, Germaine Tortel avait pris sa propre retraite, mais continuait d’organiser des réunions, pour ses anciennes praticiennes, dont Paulette, qui faisaient vivre sa pédagogie, et encourageaient certaines à devenir inspectrices à leur tour.
Au décès de Germaine Tortel en 1975, c’est Paulette qui reçoit tout le considérable fonds des écrits de celle-ci. Dorénavant, c’est elle qui se consacre seule au difficile classement, au pénible déchiffrement,
et à la transcription des textes qui seront publiés plus tard dans des livres, et dans les bulletins de la future association à laquelle on pense depuis un certain temps.
C’est en 1977 que Paulette et ses collègues créent « l’Association pour la défense et l’illustration de la Pédagogie d’initiation ». Elles organisent une réunion mensuelle ouverte à toutes celles qui sollicitent une aide pour la poursuite de leur travail de classe. Ainsi que de nombreuses expositions à Paris et dans toute la France. Paulette en assure la présidence, et continue sa tâche avec opiniâtreté jusqu’à la fin, où elle doit, à regret, abandonner ce qui fut la passion de sa vie.

 

IMAG47299782849221945_1