Les commentaires de René Baldy

René Baldy, professeur honoraire des Universités en Psychologie du Développement, Université Paul Valéry de Montpellier, a étudié le développement psychologique de l’enfant à partir de l’évolution du dessin. Il est parrain du Muz et offre dans l’espace « Etudes » du Muz  aux visiteurs un voyage au pays des bonshommes : L’évolution du bonhomme chez l’enfant 

Il propose son regard sur plusieurs oeuvres de l’exposition « Ta chambre comme une île« 

Sans titre

Arsène annonce d’emblée la couleur : « c’est une île spéciale flemmardemant ». Les premiers éléments qui sautent aux yeux le montrent : deux palmiers qui ne sont pas là par hasard puisqu’ils servent à accrocher le hamac. Je note le soin avec lequel Arsène à dessiner les palmiers : ils portent des noix de coco et surtout les zigzags nous laissent imaginer toutes les irrégularités de leur tronc. Même s’il envisage de flemmarder, Arsène a tout de même apporté un bureau sur son île. Peut-être envisage-t-il aussi de télé-travailler un peu ? Mais quel est cet objet flottant au premier plan ? Je l’interprète comme un lit-bateau… Il serait bienvenu sur une chambre-île…

image 2

« C’est une île paisible où les gens pourront être certains de s’y détendre » nous dit Capucine. Elle ne compte donc pas y vivre toute seule. Elle a l’intention de recevoir de la visite (après le confinement bien sûr).  Tout est là pour que la détente soit parfaite : la plage de sable fin, le soleil, le ciel bleu, les petits oiseaux, la musique… Et bien sûr les deux palmiers pour accrocher le hamac. On pourra même faire du bateau. Manifestement Capucine se laisse emporter par son rêve loin très loin de la chambre où elle est confinée et n’a pas emmené sur son île le matériel nécessaire pour télé-travailler…

image 3

Chaan n’a manifestement pas l’intention de rester confiné dans SA chambre. Ce à quoi il rêve lui c’est carrément à une « maisonnîle ». Comme ça, il peut emmener toute la famille. C’est rassurant quand on a 6 ans. Pour être honnête, moi je voyais dans le dessin de Chaan une « éléphantile » avec une longue trompe-escalier qui pourrait permettre de descendre au bord de l’eau pour se baigner. D’autant plus que le ciel est tout bleu et que le soleil brille : autant en profiter.

image 4

Je pressens que, malgré le confinement, Chloé se sent très bien dans sa chambre. Elle rêve même d’une chambre secrète cachée dans un arbre. Regardons cette chambre de plus près : tout y est, même si l’on se perd un peu dans les points de vue. Je distingue le lit-bateau (!) avec ses tiroirs, le bureau, l’armoire à glace, les étagères et un piano. Le nécessaire pour travailler et se distraire. Mais attention cette chambre secrète est reliée au monde par un escalier qui descend de la fenêtre jusqu’au sol. Peut-être que Chloé découvrira-t-elle la plage au bas de l’escalier…