Art Spiegelman

octobre 7, 1909 6:28 Publié par

Présentation :

Biographie

« Forgé à coups d’humiliations et de trauma : on ne naît pas dessinateur de BD, on le devient » A. Spielgelman

Art Spiegelman, est né à Stockholm, en Suède. Très vite, sa famille émigre aux Etats-Unis. Il grandit à New York. A l’âge de seize ans il commence déjà à être publié dans des magazines underground avec des bédés satiriques typiques de l’époque : Ace Hole the Midget Detective, Nervous Rex, Douglas Comix… Il rentre à l’université où il suit les cours du cinéaste expérimental Ken Jacobs qui l‘influence beaucoup et deviendra l’un de ses meilleurs amis. 

Figure emblématique du courant underground de la bande dessinée des années 1960 et 1970, Art Spiegelman a contribué aux revues Real Pulp, Young Lust et Bizarre Sex. Il a aussi illustré de nombreux et divers autocollants et paquets de cartes à collectionner (les Garbage Pail Kids qui devinrent Les Crados en français). En 1980, il a lancé la publication de deux anthologies renommées : Arcade, avec Bill Griffith, et RAW avec sa femme, l’artiste et romancière française Françoise Mouly.

maus

En 1986, il publie le premier volume de Maus. Un survivant raconte (Maus: A Survivor’s Tale, aussi publié sous le titre Maus: My Father Bleeds History édité en français sous le titre Mon père saigne l’histoire), qui retrace la vie de sa famille (racontée par son père) pendant l’holocauste. La suite et fin de cette histoire (Maus: from Mauschwitz to the Catskills édité en français sous le titre Et c’est là que mes ennuis ont commencé) sort en 1991. C’est la première fois qu’une bande dessinée attire autant sur elle l’attention des critiques. Maus sera l’objet d’une exposition au musée d’art moderne de New York, et obtiendra en 1992 un Prix Pulitzer spécial.

En 1993, Spiegelman entre au New Yorker, célèbre hebdomadaire artistique et littéraire américain Il y réalise quelques bandes dessinées et de nombreuses illustrations.

ombre des deux tours

En 2002 et 2003, Art Spiegelman publie dans divers grands journaux et magazines européens dix planches aussi innovantes techniquement que politiquement dérangeantes d’À l’ombre des tours mortes (In the Shadow of No Towers), dans lesquelles il raconte son expérience du 11 septembre 2001, et des effets de l’événement sur lui comme ses compatriotes. L’album, publié en 2004, est acclamé aussi bien aux États-Unisque dans le monde francophone

breakdowns

Pour découvrir Art Spielgelman autrement, lisez « Breakdowns » / ‘Portrait de l’artiste en jeune’ 

Art à 10 ans

1958

Bibliographie ( en français)

Mon père saigne l’histoire, 1987 (ISBN 2080660292)

  1. Et c’est là que mes ennuis ont commencé, 1992 (ISBN 2080666185)
  1. « Prince Coq, une parabole hassidique », dans Conte de fées, contes défaits, 2002 (ISBN 2020510014)
  2. « Les multiples moi de Selby Sheldrake », dans Drôles d’histoires pour drôles d’enfants, 2005 (ISBN 2020601672)

Littérature

Recueils

Classés dans :

Cet article a été écrit par damien jacq