Didier Daeninckx

mars 5, 1949 6:57 Publié par

Un écrivain combattant

Didier Daeninckx, né le 27 avril 1949 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est un écrivain français, auteur de romans noirs, de nouvelles et d’essais.

À 17 ans, il devient ouvrier imprimeur, puis animateur culturel et enfin journaliste local. C’est au cours d’une période de chômage qu’il écrit un premier roman, Mort au premier tour (1982). Depuis, il a signé une quarantaine de romans et de recueils de nouvelles. Il a aussi écrit des ouvrages en collaboration avec Willy Ronis, Tardi, Mako et Tignous.

Spécialiste du roman noir, il cumule les prix (Prix du roman noir en 1984, Grand prix de littérature policière en 1985, Mystère de la Critique 1987, Prix Polar Jeunes 1988, Prix Populiste 1990…). Didier Daeninck écrit aussi son engagement. Pour lui, « oublier le passé, c’est se condamner à le revivre ». Son oeuvre devient alors une critique sociale et politique où il n’hésite pas à aborder des sujets « sensibles » comme la politique des charters, le révisionnisme, le massacre des Algériens à Paris le 17 octobre 1961. La polémique ne lui fait pas peur.

Il n’oublie pas le jeune public pour qui il a écrit aussi plusieurs ouvrages.

Classés dans :

Cet article a été écrit par damien jacq