Geneviève Patte

février 12, 1920 7:23 Publié par

Geneviève Patte, passionnée, engagée.

Son Master Degree en langue allemande en poche, Geneviève Patte fait de la littérature populaire allemande sa spécialité. Elle se lance ensuite dans des études de bibliothécaire à l’issue desquelles elle décide de se spécialiser dans la bibliothèque pour enfants.

Geneviève Patte est co-fondatrice de l’association « La Joie par les livres ». Initialement dépendante de la Direction du livre et de la lecture du Ministère de la Culture et de la Communication, l’association fait désormais partie de la Bibliothèque nationale de France (B.N.F.) où elle est rattachée au département « Littérature et Art ». Elle porte maintenant l’appellation officielle Centre national de la littérature pour la jeunesse – La Joie par les Livres.

Geneviève Patte est également présidente de la section librairies jeunesse de l’INTERNATIONAL FEDERATION OF LIBRARY ASSOCIATION (IFLA) ainsi que membre du comité de lecture de L’International Reading Association, dont les bureaux se trouvent aux États-Unis.

Dans son article sur Geneviève Patte, Anna Gipouloux dit d’elle :

« Son histoire est avant tout celle d’une passion et de l’envie de la partager. Le monde de l’enfance, le potentiel insoupçonné et les interrogations de l’imagination de l’enfant sont les éléments essentiels à la construction de tout être humain. » (traduction A. JOSSE pour le muz).

Geneviève Patte, « La Joie par les livres » et « la bibliothèque ronde ».

Au début des années 60, sous l’impulsion du mécène Anne Gruner-Schlumberger, l’association « La Joie par les Livres » se lance dans un projet unique : la création, dans un quartier populaire de la banlieue parisienne, d’une bibliothèque qui offrira le meilleur de la production nationale et internationale du livre pour enfants, et sera animée par des bibliothécaires spécialisées ayant une expérience des bibliothèques pour enfants, en France et à l’étranger. En octobre 1965, dans le courant de l’Education Populaire, La Joie par les livres inaugure la bibliothèque de Clamart, « la bibliothèque ronde ». Inscrite à l’inventaire des Monuments historiques en 1993, la bibliothèque de Clamart est à la fois un monument de l’architecture du XXe siècle et un véritable phare pour l’histoire de la lecture et de la littérature de jeunesse.Dans La Revue des livres pour enfants n° 155-156, (1994)Geneviève raconte les débuts de l’aventure :

« Dans cette cité de la Plaine, à Clamart, il n’existait rien pour les enfants. Nous avons eu le souci d’être extrêmement proches des enfants, de respecter leur liberté, leur parole. L’expérience a attiré des personnes du monde entier qui voulaient voir ce que pouvait être une bibliothèque vivante où tout était fait simplement, l’élément essentiel étant la rencontre. Nous étions une toute petite équipe pour conseiller, pas pour juger (…). » Plus loin dans l’interview, elle explique ce qui fait l’originalité de la bibliothèque ronde, en mettant l’accent sur sa complémentarité avec de plus grosses structures d’accueil : « C’est une bibliothèque comme une maison. Je ne critique pas les médiathèques, je dis qu’elles ne sont pas de première nécessité pour un quartier. Quelqu’un qui ne connaît pas les livres, on ne peut pas le mettre dans un lieu immense : il ne saurait où donner de la tête. La bibliothèque, comme la Joie par les livres, c’est la première marche, la plus importante, je pense. On peut, sans attendre le grand bâtiment qui peut être intimidant, commencer dehors, sur les lieux de passage, dans les centres de protection maternelle infantile. Là, on montre les livres, et les adultes sont touchés de voir leurs propres bébés attirés par les images, par les pages qu’on tourne, par la voix de la personne qui raconte. Ensuite, on peut les inviter à la bibliothèque, elle est ouverte et il est possible d’emprunter ce qui fait envie. Puis, enfin, lorsqu’on est suffisamment à l’aise, là, Internet et la grande médiathèque peuvent être intéressants. »

Geneviève Patte à l’international

Geneviève Patte intervient lors de colloques en France et à l’étranger pour partager son expérience et ses idées sur les pratiques de lecture et le rôle des bibliothèques dans le «donner envie» et le plaisir de lire. Son combat pour la lecture la fait beaucoup voyager. Mais c’est aussi au sein même de la bibliothèque ronde, à Clamart, que le monde entier se retrouve. En effet, nombreux sont les chercheurs, les bibliothécaires, écrivains, artistes, éditeurs des quatre coins du monde… venus faire l’expérience de ce lieu de référence, véritable laboratoire d’expériences les plus innovantes.

 

A CONSULTER : l’hommage de Geneviève Patte à Anne Gruner Schlumberger

http://lajoieparleslivres.bnf.fr./masc/Integration/JOIE/statique/pages/07_nous_connaitre/073_bibliotheque_clamart/hommage_gruner.htm

Classés dans :

Cet article a été écrit par damien jacq