Irène Schwartz

février 7, 1911 7:26 Publié par

A l’occasion de la réédition de « MINIE MALAKOFF », Irène Schawrtz raconte :

« C’était mon premier livre. C’est Michel Gay qui m’avait suggéré d’écrire, un soir, à dîner… Il disait : « Je suis sûr que tu saurais raconter des histoires ». L’idée ne m’avait jamais effleurée, elle me semblait même extravagante et puis quelques jours plus tard j’ai essayé. J’ai écrit le premier jet en une semaine. Sur un cahier. C’était facile, j’ai cru que tous les livres s’écrivaient en une semaine… Ensuite, j’ai parfois mis deux ans, même pour un album ! Et quatre ans, pour « Comment j’ai sauvé mon village »

 

Irène Schwartz a écrit des biographies de souris, de marmottes, de filles et de garçons. Elle offre chaque semaine une pomme pourrie à un merle à la patte cassée et un collier de cacahuètes à des mésanges bleues qui lui rendent visite sur son balcon. Malheureusement un geai a découvert le filon… Ces gens-là aussi, attendent impatiemment qu’on écrive leur biographie. Mais les livres, c’est beaucoup de travail. Dans dix ans peut-être. Irène Schwartz est née et vit à Paris. Elle a fait des études de Lettres et l’ Ecole des Arts décoratifs

entretien de Frédéric Stehr et Irène Schwartz / L’école des loisirs : le dessin et le texte au service de l’histoire, la complicité de l’auteur et de l’illustrateur

 

Irène Schwartz a collaboré avec Frédéric Stehr, Bernard Jeunet, Philippe Dumas, Michel Gay, Fabien Grégoire, Eddy Kräkenbühl.

Classés dans :

Cet article a été écrit par damien jacq