Marie Hélène Cazalet

janvier 20, 1953 8:22 Publié par

La passion du « donner envie » de lire aux plus petits

Après des études de bibliothécaire jeunesse, Marie Hélène Cazalet fait ses premiers pas à la Bibliothèque Municipale de Bordeaux-Mériadeck. Convaincue de l’importance de sensibiliser dès le plus jeune âge les enfants à la lecture, elle imagine un espace de sensibilisation à la lecture des tout-petits, réservé aux activités calmes de découverte des livres sous la responsabilité des adultes accompagnants. Dès 1991 cet espace voit le jour. Il devient le lieu de la rencontre des tout-petits avec le livre en même temps qu’un lieu d’échange privilégié avec leurs parents, leurs nounous ou encore les puéricultrices.

Ce lieu est sans aucun doute le berceau d’un projet culturel, « Les tout-petits et les livres », qui va prendre la forme en 1995 d’une manifestation annuelle, où enfants, parents et professionnels, débattent, se rencontrent, partagent leurs idées, leurs convictions, leurs expériences, leurs questionnements. Chaque année, un mois sera consacré à cette manifestation : « Les tout-petits et les livres », qui s’étend désormais à l’ensemble du réseau des bibliothèques de la ville ainsi que dans les crèches municipales.

 A Bordeaux, Marie Hélène Cazalet et l’équipe des bibliothécaires vont aussi réaliser des « Marmottes » (mot du XVIIIe siècle signifiant petites valises). Des valises qui contiennent des livres pour les bébés et les enfants, regroupés par thème, et qui voyagent dans les écoles, les crèches, les bibliothèques, à la rencontre de nouveaux lecteurs.

C’est avec cette expérience déjà riche que Marie Hélène arrive un jour d’hiver à Antibes Juan-les-Pins pour devenir le conservateur en chef de la bibliothèque municipale. On lui confie le projet de Médiathèque.

Sous son impulsion, un autre projet voit le jour. « Bouquins-câlins », salon du livre pour les plus petits, organisé sur trois jours, est créé en 1999. Le projet est organisé en deux phases : le « salon » proprement dit pendant le week-end, et la journée de formation le lundi. Dès 2002, le Salon prend la forme d’une « Quinzaine Bouquins Câlins » proposant journées professionnelles, rencontres et conférences grand public, ateliers et spectacles pour les tout-petits. Les thématiques traitées : les comptines, l’art, le théâtre et le cinéma, la gourmandise, la musique et le jazz.

Classés dans :

Cet article a été écrit par damien jacq