Du nounours à la grande Ourse

Dans le cadre du projet artistique et culturel « Du nounours à la grande Ourse » (mars 2014, en collaboration avec la plasticienne Violaine Laveaux), les enfants de grande section de la classe de Marie-Christine Joly, à l’école Maternelle Paul Dubois (Paris) se sont intéressés à la figure de l’ours. Projet mené en partenariat avec la Maison du Geste et de l’Image et le Musée de la Chasse et de la Nature à Paris, avec le soutien de la Fondation François Sommer et celui de la Mairie du troisième arrondissement.

« Il s’agit de faire découvrir aux enfants de grande section l’œuvre de la plasticienne-photographe Violaine Laveaux et de les inviter à entrer en dialogue avec cette œuvre autour de la figure de l’ours. Amener les enfants à entrer dans un dialogue artistique que j’espère fécond : plastique mais aussi émotionnel, sensible et poétique, en faire une chambre d’échos, une caisse à résonances. » Marie-Christine Joly, enseignante.

Découvrez l’atelier étape par étape ici

photos des enfants

6 salles
pour cette collection

Constellations-doudous ou comment tracer le ciel de la classe

En échos à la constellation de la grande ourse, les enfants placent sur une photo de leur doudou un transparent sur lequel ils collent des gommettes rouges. Ils relient ensuite ces gommettes pour créer leur «constellation-doudou». La collection formera le ciel de la classe, un espace de rêve.
(Photos, transparents, gommettes et posca).

Armes désarmantes

En clin d’œil aux harpons inuits, les enfants de grande section (6 ans) ont imaginé des armes inoffensives «qui ne feraient pas mal aux bébés ours», réalisées en jeux d’assemblages ou avec des éléments naturels.
(Branches, baguettes chinoises, feutre Posca, pâte à modeler).

Colliers de griffes d’ours

Petits objets modelés par les enfants en forme de griffes d’ours, cirés et montés en colliers. Inspirés des mythologies amérindiennes (qui confèrent aux griffes d’ours des pouvoirs magiques protecteurs), les enfants s’amusent à rêver qu’ils ont «la force de l’ours» en les portant. (Pâte autodurcissante cirée, perles (bois, verre ou os) sur cordelette en cuir).